Comment devenir électricien au Québec

comment devenir électricien au québecLe domaine de la construction au Québec est très réglementé. Quiconque ne peut pas s’improviser électricien du jour au lendemain. Si vous êtes en train de vous questionner sur votre future carrière, sur un possible changement de carrière ou si vous êtes un nouvel arrivant et que le métier vous intéresse, nous vous présenterons ici comment devenir électricien au Québec.

À quoi s’attendre du métier d’électricien?

L’électricien autorisé à travailler au Québec pourra faire des travaux d’installations de systèmes électrique, la réparation, mise à niveau ou modification de ceux-ci, que ce soit lié au chauffage, à l’éclairage ou à l’installation de prises électriques domestiques.

En tant qu’électricien, vous aurez donc à installer le filage, les câbles et les appareils électriques d’un bâtiment tout en respectant les normes applicables.

Gravir les échelons une marche à la fois

Pour avoir le droit de travailler sur un chantier de construction en tant qu’électricien, il vous faut d’abord obtenir votre titre d’apprenti électricien. Pour ce faire, vous devrez avoir suivi un programme de formation d’électricien qui mène au Diplôme d’études Professionnelles d’une école reconnue par le Ministère de l’éducation. Il vous faudra aussi avoir obtenu une promesse d’embauche d’un électricien ou d’un employeur inscrit à la CCQ et qui vous garantit au minimum 150h de travail.

Dans certains cas, d’autres programmes de niveau CEGEP pourraient aussi vous conférer le droit de demander votre titre d’apprenti électricien.

En tant qu’apprenti, votre travail devra être supervisé par un Maître électricien qui détient son titre de compagnon.

Ainsi, avant de pouvoir voler de vos propres ailes, il vous faudra effectuer au moins 8000 heures de travail comme apprenti afin d’être éligible à l’examen qui, s’il est réussi, vous conférera le titre de Compagnon.

Combien cela prend-t-il de temps pour devenir compagnon?

À raison d’un emploi à temps complet à 40h semaine, 50 semaines par année, il vous faudra compter au moins 4 ans avant de pouvoir vous inscrire à l’examen de compagnon.

Évidemment, la vie d’un travailleur de la construction est parsemée de périodes de travail acharné et de périodes plus tranquille, ainsi il faut généralement plus de 4 ans avant d’avoir cumulé suffisamment d’heures pour être élligible à l’examen.

Qu’est-ce que le titre de compagnon me confère?

Il atteste que vous êtes un maître électricien. Vous aurez donc le droit de vous afficher comme tel et si vous le souhaitez, vous pourrez démarrer votre propre entreprise d’électricien.

Que faut-il pour devenir un électricien

Clairement, c’est un travail physique qui exige d’être en bonne forme et d’avoir une bonne dextérité.

Il faut aussi aimer travailler seul, ne pas avoir peur de travailler dans des endroits exigus et d’avoir un bon sens de l’analyse et du diagnostic.

L’électricien peut en effet être appelé fréquemment à résoudre des désordres ou problèmes électriques. Il est donc primordial d’aimer lire des plans et de savoir analyser des systèmes électriques.

L’anglais est plus qu’un atout, puisque bien souvent, les manuels d’entretien sont en anglais.

Il faut aussi être capable de savoir travailler sous pression rapidement et efficacement, car il est rare qu’une réparation électrique ne soit pas urgente de nos jours et si vous travaillez dans l’installation initiale de systèmes électrique dans le résidentiel ou le commercial, d’autres corps de métier attendront après vous pour pouvoir commencer leur travail, alors de la pression il y en a!

Combien gagne un électricien au Québec?

Un apprenti électricien gagne en moyenne 22,000$ par année au cours de sa première année. C’est peu, mais le salaire monte rapidement.

Un compagnon gagne en moyenne 54,000$ par année dans le domaine de la construction et son salaire peut grimper jusqu’à environ 35$ de l’heure (environ 70,000$ par an plus overtime) s’il se trouve un emploi dans une grande entreprise telle que Gaz Métro ou Hydro-Québec.

Ces chiffres ne tiennent pas compte de tout ce qui a été généré hors chantier.

L’avantage d’être un Maître électricien avec son statut de compagnon et d’être à son compte, c’est que vous pouvez faire beaucoup d’argent chez le particulier.

Partir sa compagnie, s’acheter des outils et un camion, mettre des annonces sur Kijiji et faire un peu de publicité et hop! C’est parti!

Tous les propriétaires de maison devront un jour où l’autre faire appel à un Maître électricien pour remplacer leur système de chauffage, mettre à niveau leur système électrique ou quoi d’autre encore?!

Un individu motivé avec le sens des affaires peut faire une belle carrière payante dans ce domaine.

Taux de placement

Le taux de placement est plutôt élevé dans ce domaine. En effet, selon les données de la CCQ, plus de 89,6% des étudiants diplômés en 2014 se sont trouvé un emploi dans le domaine rapidement.

Employeurs potentiels

Outre dans le domaine de la construction résidentielle et commerciale, l’électricien peut se trouver un emploi auprès des différents paliers de gouvernement, auprès de grandes entreprises, de gestionnaires d’immeubles, de distributeurs ou grossistes d’appareils électriques, auprès des forces armées ou encore partir à son propre compte.

Où suivre un programme pour devenir électricien?

Plusieurs écoles reconnues par le Ministère de l’éducation offre le DEP en électricité. Une simple recherche dans Google avec votre région vous permettra de localiser l’école la plus proche de chez vous. C’est un programme de 1800 heures qui se fait généralement en 16-18 mois à temps complet.

Notamment, l’école des métiers de la construction de Montréal offre ce programme et le coût oscille aux alentours de 700$ au total, incluant le matériel scolaire.

Certains programmes qui mènent à des diplômes d’études collégiales permettent aussi de devenir apprenti électricien. Vous trouverez plus de de détails ici. Mais, pour vous éviter des casse-tête et avoir une bonne formation bien adaptée et faite sur mesure, le DEP en électricité est la voie à suivre.

Devenir électricien au Québec demande de la rigueur

L’usage de l’électricité comporte des risques. En résidentiel on joue avec du 110 à 220v, au commercial, avec beaucoup plus et chez Hydro-Québec… ouff!

Il ne faut pas badiner avec la sécurité dans ce domaine. Les risques de mort par électrocution et d’incendie sont bien réels!

Voilà pourquoi il faut du temps pour pouvoir obtenir le titre de compagnon. Mais, une fois ce titre obtenu, on se sent fier et on a de quoi l’être!

Pour plus d’information sur comment devenir électricien au Québec, je vous invite à consulter le site de la CCQ.

Image courtesy of imagerymajestic at FreeDigitalPhotos.net


Categorised in:

Un commentaire

  • Lucien says:

    Bonjour, Merci pour ces informations et conseils,
    J’ajouterai juste une chose, être un électricien est une fierté pour certain mais avant de l’être, beaucoup de formation et d’expérience ont été accompli. Juste une conseil pour ce qui veut le devenir, on doit toujours faire attention a tous choses qu’on fait, le métier est risquer mais génial aussi si on le veut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *